Voeux 2020

Certains d’entre vous ont sans doute entendu parler d’un évènement nommé le Kagami Biraki, tradition japonaise remontant à la période Tokugawa que l’on pourrait traduire par “Ouverture du miroir”. Depuis plusieurs années, il est de tradition de célébrer cet évènement au sein de Kobayashi Ryu par une fléche décochée ouvrant l’espace et le temps et par le partage d’un verre de sake faisant de même avec les âmes et les coeurs.
 
En aikido, l’ouverture de l’espace est l’une des conditions à la réalisation des techniques. Combien de fois, nous sommes nous opposés car voulant contrôler l’espace entre uke et seme. Comme si l’enjeu était cet espace qui nous sépare alors que celui qui nous entoure est infini. Combien de conflits sont liés à cette territorialité, de ce souhait inconscient de contrôler ce qui nous différencie, de ce qui au final nous interroge sur notre propre identité et notre propre stabilité dans la relation. Il suffit de voir combien de guerres portent sur la maitrise d’un territoire frontalier pour comprendre que l’agression et le conflit se materialisent toujours dans cet entre (nous-)deux. Certains ont creusé des tranchées, d’autres batissentl’ des murs qui ne sont qu’une marque paroxismique d’une fermeture de ces espaces d’interculturalité.
 
Que risquons nous à accepter d’ouvrir cet espace à l’autre si nous avons confiance en nos racines, en nos histoire, en notre propre posture ? Pouvons nous essayer de ne pas défendre mais de rester ouvert en cas d’agression ? Certes cela est difficile car les resistances sont profondes, inconscientes mais que nous proposent l’aikishintaiso et l’aikido si ce n’est de nous confronter à cette difficulté par une pratique répétée et ritualisée de l’attaque. Tentons de nous approcher peu à peu de cet espace de stabilité intèrieur qui donne à voir la différence et l’altérité comme des richesses et non comme des potentielles menaces.
 
La voie d’aiki est un chemin qui mêne à l’ouverture. Je vous souhaite de l’emprunter avec joie et passion pour cette décennie à venir !