Armes

Nous pratiquons à mains nues mais aussi avec un jo (bâton en bois) et un bokken (sabre en bois) comme pouvaient en posséder les moines qui n’étaient pas autorisés à porter des katanas et qui pouvaient les confectionner avec ce qu’ils trouvaient dans la nature.

Les techniques aux armes font partie intégrante de notre pratique. Nous apprenons à les manipuler, à en faire des outils pour travailler notre propre souplesse et à les rendre efficace par une manipulation précise et contrôlée.

Le programme est très riche avec plusieurs dizaines de kihon au jo et au boken qu’il convient de travailler seul, puis avec un ou plusieurs attaquants.

Le travail aux armes conduit à travailler souplesse, explosivité, énergie, sens de la réalité (la forme ne doit pas prendre le pas sur la réalité martiale des situations).

La vidéo qui se trouve ci dessous donne un aperçu de cette pratique.